retour imprimer

Faits divers sur l'agriculture biologique

Par Liberté Canada

Les animaux

Les animaux de ferme biologique sont élevés dans un environnement offrant un stress minimal et leur donnant une liberté raisonnable de mouvements. Ils ne sont pas entassés et ont accès au soleil, à l’air frais et à de l’eau fraîche. Tous les grains, fourrages et suppléments de protéines consommés par les animaux doivent être issus de l’agriculture biologique. La santé des animaux doit être maintenue sans l’usage d’antibiotiques, d’agents de croissance synthétiques, d’hormones ou autres produits similaires.

 

Agriculture biologique pratiquée sur une ferme

Une ferme biologique est organisée pour créer des écosystème qui permettent une productivité à long terme et un contrôle des mauvaises herbes et des insectes indésirables. Ce contrôle s’effectue en utilisant un mélange de formes de vies mutuellement dépendantes, en recyclant des résidus de plantes et d’animaux, en sélectionnant et en faisant la rotation des récoltes et en effectuant la gestion de l’eau. La fertilité du sol est entretenue grâce à un système qui optimise son activité biologique afin de maximiser son apport d’éléments nutritifs pour les plantes et les animaux.

 

Ce qui n’est pas permis en agriculture biologique

Les fertilisants minéraux, les herbicides ou les pesticides faits d’éléments synthétiques ne sont pas utilisés en agriculture biologique. Il en est de même pour les régulateurs de croissance, antibiotiques, hormones, agents de conservation, colorants, ionisation ainsi que la manipulation génétique de plantes ou animaux.

 

 

Votre appréciation

0 commentaire(s)